Il existe plusieurs critères de choix spécifiques à prendre en compte pour bien choisir votre machine à pain :

  • Machine à pain ou four électrique ?
  • La puissance
  • La capacité de la cuve
  • La taille et le poids de la machine
  • Les programmes
  • Les options
  • La praticité et la robustesse
  • La mémoire de programmation

Machine à pain ou four électrique ?

Entre une machine à pain et un four électrique, le choix est vite fait. Que ce soit en termes de praticité ou de performance, la machine à pain est une excellente alternative. Avec cet appareil, vous n’aurez pas à pétrir la pâte. La seule chose que vous avez à faire est de placer les ingrédients dans la cuve et de sélectionner le programme. La machine s’occupe de tout, ce qui n’est pas le cas du four électrique. De plus, elle propose différents programmes vous permettant de réaliser divers types de préparations et pas seulement du pain.

La puissance

La puissance est un point à ne pas négliger avant d’acheter une machine à pain, notamment sa consommation énergétique. Cela est important pour ne pas faire face à de mauvaises surprises en recevant la facture d’électricité. Si vous prévoyez d’acheter une machine à pain pour une utilisation quotidienne, il est conseillé d’opter pour un modèle économique. Les appareils qui consomment moins d’énergie sont généralement plus coûteux, mais sont toutefois intéressants sur le long terme. Il est à noter que la puissance varie de 500 W jusqu’à plus de 1 600 W selon le modèle.

La capacité de la cuve

Ce critère dépend de la quantité de pains que vous prévoyez de réaliser. Il est clair que vous ne pouvez pas vous procurer un modèle qui produit des fournées de 2 kg alors que vous vivez seul, et inversement si vous vivez en famille. Contrairement à un four classique, la machine à pain n’offre pas la possibilité de cuire de petits pains dans la même cuve. La pâte occupe tout l’espace lorsqu’elle gonfle.

La taille et le nombre de cuves sont des éléments importants. Certains modèles sont équipés d’une seule cuve dans laquelle s’effectuent le pétrissage et la cuisson, tandis que d’autres sont équipés de deux, offrant la possibilité de cuire deux sortes de pains simultanément. Ces derniers sont les plus adaptés aux familles. Concernant la taille, une cuve de petite capacité est amplement suffisante si vous prévoyez de fabriquer 500 g de pain à la fois. Si vous êtes plus de 4 à la maison, une capacité de 1,5 kg est recommandée.

La taille et le poids de la machine

La taille est liée à la capacité de la cuve et comme susmentionné, elle dépend de la quantité de pains que vous prévoyez de réaliser. Mais vous pouvez aussi choisir en fonction de votre plan de travail. Si celui-ci est petit, un modèle de 6 kg et ne dépassant pas les 30 cm est conseillé. Le poids est un critère essentiel pour le nettoyage.  Plus la machine à pain est lourde, plus il est difficile de la nettoyer puisqu’il faut la soulever.

Les programmes

Les fabricants rivalisent d’ingéniosité pour apporter des innovations toujours aussi remarquables les unes que les autres, surtout au niveau des programmes. Il s’agit ici des possibilités offertes par la machine concernant les préparations : pain blanc, pain à la française, cake (salé ou sucré), brioche, pain de mie, pain complet ou standard… Hormis le pain, certains modèles permettent de préparer des pizzas, des pâtes et des desserts.

La plupart des machines à pains proposent des programmes spécialisés et personnalisés, dont un programme sans gluten. Dans tous les cas, veillez à ce que la machine propose des programmes adaptés à vos envies.

Les options

Ce critère concerne les différentes fonctions proposées par la machine, telles que le programme de départ différé. Pratiquement tous les modèles proposent ce programme, mais la différence se situe au niveau du temps proposé. Certains sont programmables 13 h à l’avance, tandis que d’autres vont jusqu’à 15 h.

Les options telles qu’un timer et un programme de maintien au chaud sont des plus importantes. Ce dernier permet de déguster du pain chaud même quelques minutes après la cuisson. La durée peut varier d’une machine à l’autre, le choix vous appartient. À noter que cette fonction s’enclenche automatiquement en fin de cuisson.

La praticité et la robustesse

La praticité peut être liée au design de l’appareil. Par exemple, un hublot confère du style à la machine, mais renforce également sa praticité dans la mesure où il permet de suivre l’évolution de la cuisson. Il en est de même pour les modèles dotés de couvercles en verre et bénéficiant d’une lumière intérieure.

Dans la même optique, l’écran tactile peut aussi rehausser le design de la machine, tout en facilitant son utilisation. En ce qui concerne la robustesse, il toujours préférable d’opter pour un modèle conçu dans des matériaux solides comme l’acier inoxydable afin de s’assurer d’une utilisation à long terme. Il n’y a rien de mieux qu’une machine à pain pratique et durable !

La mémoire de programmation

Ce critère est important pour ceux qui prévoient de se procurer une machine proposant des programmes personnalisables. En effet, grâce à la mémoire de programmation, la machine peut mémoriser vos programmes et vous permettre de les réaliser chaque fois que vous le souhaitez.

En outre, cette fonction permet à l’appareil de mémoriser le programme entré en cas de coupure de courant, et de reprendre la cuisson là où elle s’est arrêtée lorsque l’électricité revient. La durée de mémorisation peut varier selon les modèles.

Lire la suite du guide d’achat : Les différents types de machines à pain

Retourner à la page principale du guide : Les meilleures machines à pain en 2017